Europe

Les Açores en 4 jours

Km parcourus
350
Vaches rencontrées
500000
Plantations de thé visitées
2
Volcans actifs
3

Après plusieurs hésitations pour notre premier voyage de 2018, nous voici partis pour les Açores. Après avoir fait Madère, son acolyte portugaise, direction l’île de Sao Miguel, aussi appelée l’île verte, l’une des neufs îles qui composent ce vaste archipel.

Au milieu des nombreuses vaches et des nombreux hortensias, comment ne pas profiter de ces quatre jours pour reposer le cerveau et ne penser à rien d’autre qu’à l’instant présent. Pour nous et sans doute pour vous autres amateurs de voyages et de photographies, les açoriens ont pour habitude de résumer leur pays avec la phrase suivante « A dream and a nightmare for the photographers »… Vous comprendrez vite pourquoi !

NB : Par souci de transparence, nous précisons que certains liens présents dans cet article sont affiliés (notamment ceux vers Booking et Skyscanner). Cela signifie que nous toucherons une petite commission si vous faites des réservations depuis ces liens, sans que cela n'impacte le prix final de votre réservation.

Ce sont deux services que nous utilisons beaucoup. Booking n'est plus à présenter, leurs tarifs sont généralement les plus bas et les conditions d’annulation sont souples, ce qui est très pratique. Quant à Skyscanner, c'est un très bon moteur de recherche qui compare toutes les compagnies aériennes et agences de voyage en ligne. Les prix affichés sont souvent fiables et beaucoup d'options sont disponibles permettant de cibler précisément la recherche.

JOUR
1

Découverte des lacs de cratère, Sete Cidades


Distance parcourue (en quad) : 60 km
Distance parcourue (en voiture) : 80 km
Points d’intérêt  : Lagoa do Fogo, Salto do Cabrito, Miradouro da Boca do Inferno, Lagao do Canario, Vista do Rei et Mosteiros

Nous avons décidé d'attaquer ce séjour par une demi-journée de quad, une escapade dépaysante avec quelques arrêts très sympathiques, en particulier à la Salto do Cabrito et au célèbre Lagoa do Fogo. Ce dernier fut quelque peu embrumé à notre arrivée, mais il reste tout de même l'un des plus beaux lacs de l'île.

Au loin, les rayons du soleil nous incitent à nous rendre au Miradouro da Boca do Inferno, panorama à couper le soufle sur les lacs jumeaux des Sete Cidades, le plus vaste cratère volcanique des Açores. Puis, zoom de ce panorama depuis la Vista do Rei, d'où il ne faut pas hésiter à faire les curieux et à s'embarquer dans l'hôtel abandonné voire désaffecté situé à proximité (impossible de le louper !), permettant d’admirer cette superbe vue d’une façon quelque peu insolite et qui plus est, de bénéficier d'un meilleur angle, plus en hauteur.

Nous finissons la journée, par une escale à Mosteiros, petite ville paisible en bord de plage, où il fait bon admirer le coucher de soleil (quand il est là…).

Conseil pratique #1

Pour profiter au maximum de ce que Sao Miguel a à offrir, nous vous conseillons de trouver un hôtel situé "au milieu" de l'île (nous avons séjourné à Lagoa). Ainsi vous pourrez aller d'un côté comme de l'autre de l'île en fonction de la météo, météo qui peut changer du tout au tout en l'espace de quelques minutes !

JOUR
2

Sao Miguel, l'île verte


Distance parcourue (en voiture) : 140 km
Points d’intérêt : Salto do Prego, Miradouro Ponta do Sossego, Parque Ribeira dos Caldeiros, plantations de thé Porto Formoso et Gorreana.

Mise en jambes légère pour une randonnée matinale en direction de Salto do Prego, cascade majestueuse, au milieu de nulle part, entourée de poules, coqs et autres chats ; instant privilégié pour faire de magnifiques photos et vidéos.

Nous prenons ensuite le volant pour le Parque Ribeira dos Caldeiroes où nous attend une balade, ponctuée de cascades, hortensias, et autres moulins à eau, qui viennent éblouir cette fin de journée.

Au hasard d’une route et d’un soleil éblouissant, nous finissons la journée par la visite d’une des deux plantations de thés de l’île (et même d’Europe), la Fábrica de Chá Porto Formoso ; moment magique pour les amateurs de thé que nous sommes, nous avons même eu droit à un petit film présentant l'origine de la fabrique, ainsi qu'une visite guidée, succinte mais intéressante, qui s'est terminée par une dégustation du thé local, et tout cela est gratuit !

Conseil pratique #2

Des deux plantations de thé, celle du Chá Porto Formoso nous a paru plus chaleureuse, bénéficiant d'une très belle vue sur l'océan et de moins de visiteurs. Elle est certes bien plus petite que "sa soeur", la fabrique de Chá Gorreana, mais est pourtant celle que nous avons préférée.

hiking-iconSalto do Prego (PRC9SMI)
  • Difficulté : Facile
  • Distance (A/R) : 4,5 km
  • Durée (A/R) : 2h
  • Dénivelé : 180m
  • Départ : Faial da Terra
  • Commentaires : Boucle très agréable dans une végétation luxuriante, longeant une rivière avec comme point d'arrivée une magnifique cascade. Nous nous sommes retrouvés seuls face à cette merveille où un sentiment de zenitude est venu s'emparer de nous. Super rando ! Pour les plus courageux, une autre cascade se situe un peu plus loin, Salto do Cagarrao (1,9km supplémentaires). Dans les deux cas, le retour de la boucle se fait par le petit village de Sanguinho, certes abandonné mais non moins typique et jonché de fleurs en tout genre (réelles ou peintes sur les murs) et de chats pas plus farouches les uns que les autres.

JOUR
3

Furnas, au coeur du volcan


Distance parcourue (en voiture) : 100 km
Points d’intérêt : Pico do Ferro, Lagoa das Furnas, Parque Terra Nostra, Lagoa do Sao Bras, Miradouro do Castelo Branco

Plongés dans la forêt enchantée depuis le Pico do Ferro, nous attaquons la descente au milieu des arbres gigantesques et d’une végétation humide et luxuriante, direction la ville de Furnas, célèbre pour ses Caldeiras qui témoignent de la très forte activité volcanique du lieu.

Entre deux averses, nous nous embarquons dans le Parque Terra Nostra, où son jardin luxuriant et ses sources d’eaux chaudes à 40°C (de couleur jaune marron peu inspirante il faut l’avouer) permettent à qui y rentre de passer un moment reposant et délassant.

Nous finissons la journée avec un détour par « Monsieur Château », le Miradouro do Castelo Branco ; point de vue unique à 360° sur l’ensemble de l’île d’où on peut apercevoir le Lagoa das Furnas.

Conseil pratique #3

Prévoir de vieux maillots de bain si vous voulez profiter des sources d'eau chaude du Parque Terra Nostra, celles-ci sont très riches en mineraux, particulièrement en fer et cela peut laisser des traces.

hiking-iconPico do Ferro (PRC22SMI)
  • Difficulté : Moyenne
  • Distance (A/R) : 6,2 km
  • Durée (A/R) : 3h
  • Dénivelé : 230m
  • Départ : Miradouro do Pico do Ferro
  • Commentaires : Boucle qui part du Pico do Ferro avec une superbe vue sur le Lagao das Furnas, puis qui traverse une forêt "enchantée" peuplée d'arbres immenses, pour rejoindre le Lagao das Furnas et ses fumerolles qui témoignent de la grande activité volcanique du secteur. Cela est aussi utilisé pour cuire le plat traditionnel de Furnas, le Cozido, enterré puis cuit à la chaleur du volcan... La boucle se termine en remontant vers le Pico do Ferro. A noter que le dénivelé se fait sur une assez courte distance, que ce soit en descendant ou en remontant.
  • Attention ! Même s'il y a de la place pour se garer directement au mirador (notamment de bonne heure), c'est interdit ! Nous l'avons appris à nos dépends, n'ayant vu aucun panneau spécifiant que c'était interdit, nous avons fait comme les quelques voitures avant nous, et avons eu la joie de recevoir une contravention au retour de notre randonnée... Le parking "classique" se situe à une centaine de mètres plus bas, impossible de le rater, il y a de nombreuses places (bus et voitures).

JOUR
4

Ponta Delgada, la petite capitale au charme colonial


Distance parcourue (en voiture) : 15 km
Distance parcourue (à pieds) : 3,5 km
Points d’intérêt : Eglise Matriz de Sao Sebastiao, Portas da Cidade, église de Sao Jose, plantation d'ananas A Arruda.

Le séjour s’achève et les heures sur le sol Açorien sont comptées. Nous profitons d’une éclaircie pour visiter une plantation d’ananas, au milieu de la capitale, ainsi que les monuments de Ponta Delgada, tous vêtus de noir et blanc.

Organisez votre voyage en réservant...

Votre billet d'avion ?

ou votre hôtel ?

INFOS PRATIQUES

   Moyens de transport
  • Avion : Billet aller-retour vers Ponta Delgada avec escale à Lisbonne au départ de Bilbao avec la compagnie TAP Portugal. Billet le moins cher trouvé grâce à Skyscanner.
  • Taxi depuis l'aéroport vers l’hôtel : De nombreux taxis vous attendent à la sortie de l'aéroport, et cela, même à 1h du matin ! Les tarifs sont corrects et ils sont directement affichés en fonction de la zone de l'île que vous ciblez, donc aucune surprise. Par exemple, la course de l'aéroport vers un hôtel de Ponta Delgada coûte 9€.
  • Location de voiture : Nous sommes passés par une agence locale ANC Azores Holidays, très sérieuse et professionnelle avec laquelle nous avons aussi réservé une demi-journée de quad pour découvrir une partie de l'île différemment (réduction de 10% sur les activités qu'ils proposent si vous louez une voiture chez eux, geste appréciable). De plus, ils ont une navette gratuite qui vous récupère ou vous dépose à l'aéroport). Location d'une Nissan Micra pour 4 jours, environ 15€/jour (+ une caution de 500€ récupérée au retour du véhicule).
  • Location de quad : Demi-journée de quad (Red Tour, 3-4h) aussi réservée par ANC Azores Holidays. Nous étions seuls avec le guide donc cela a été une petite visite personnalisée aux travers de l'arrière pays de Sao Miguel, en passant par le Lagoa do Fogo et la Salto do Cabrito. Par contre, la première partie n'est pas très intéressante, environ 40min de routes principales sans grand intérêt, mais indispensables pour rejoindre les quelques chemins poussiéreux nous permettant d'accéder aux différents points de vue de la balade. Comptez 90€ pour deux personnes sur le même quad ou 50€ par quad conduit seul (ne pas oublier qu'à cela peut se déduire une réduction de 10% si vous louez aussi une voiture chez eux durant votre séjour).

 

   Hôtels

Residencial Alcides à Ponta Delgada : Très bien situé au centre de la ville et proche de la marina. Les points d’intérêts de Ponta Delgada sont facilement accessibles depuis cet hôtel. Nous sommes arrivés dans la nuit (1h du matin) et nous ne voulions pas faire beaucoup de kilomètres depuis l'aéroport pour rejoindre un hôtel et passer notre première nuit, celui-ci se situe à 10min en taxi, très pratique. Notre chambre était propre et le personnel serviable donc rien à dire de ce côté là. Bonne adresse pour un tarif raisonnable, nous y sommes restés une seule nuit pour 75€ (avec petit déjeuner inclus).

Hotel Arcanjo à Lagoa : Très bon rapport qualité/prix avec un personnel attentionné et accueillant. Les chambres sont spacieuses et agréables. Nous voulions passer le reste du séjour dans un seul et même hôtel assez bien placé pour pouvoir aller d'un côté comme de l'autre de l'île, et la petite ville de Lagoa répond tout à fait à cela, idéal pour adapter son programme de la journée en fonction de la météo. De plus, cet hôtel est situé non loin d'un supermarché (Continente, qui peut être utile pour faire quelques courses pour des piques-niques) et à 100m de deux très bons restaurants (Ondas do Mar et José do Rego). Nous avons donc passé le reste du séjour dans cet hôtel pour 55€ la nuit (avec petit déjeuner inclus et parking privé) et nous ne le regrettons pas !

 



Booking.com



Booking.com



Booking.com

   Restaurants coups de cœur

O Sole Mio à : 15 minutes après avoir quitté Mosteiros, en se dirigeant vers Lagoa, un restaurant en bord de route, qui comme son nom l’indique, propose des spécialités italiennes riches en gout et en saveurs. Pour 18 euros à deux, nous avons pu avoir 2 pizzas (excellentes et très copieuses) ainsi qu’un pichet de vin blanc (au gout de champagne). Pas de place pour un dessert, nous n’avions plus très faim.

Ondas do Mar à Lagoa : Après une journée bien chargée, quoi de plus pratique que de sortir de l’hôtel, de faire 40m et de se retrouver au restaurant, face à l’océan et au ciel coloré par le coucher de soleil. Pour 37 euros à deux, nous avons pris un amuse-bouche, un pavé de thon au miel, un espadon cuisiné à la Açorienne (pimenté), le tout accompagné de légumes excellents, et d’une bouteille de vin blanc local. Et pour finir, un pudding à l’ananas (très bon). Des mets de qualité, bien présentés et riches en gout et surtout la découverte de l’espadon (poisson inconnu pour nous en terme de gout et qui s’avère être excellent). De grands choix de poissons et crustacés frais pour ce restaurant. Pour ceux qui aiment ça, leur bacalhau a l’air d’être leur spécialité.

Jose do Rego à Lagoa : Ne vous arrêtez pas au côté rustique de l’entrée et du bar, le restaurant se trouve quelques mètres plus loin, au fond du bâtiment. Pour 35 euros à 2, vous aurez un buffet à volonté de crudités et de plats typiques (l’occasion pour nous de gouter leurs spécialités locales, avec entre autres la vache, le porc, le poulet cuisinés de différentes façons), des accompagnements à volonté (leurs frites sont excellentes), un pichet de sangria à l’ananas (excellent) et 2 desserts faits maison (tarte à la coco et mousse au chocolat à tomber).

Summer Breeze à Furnas : Quelques tables seulement pour ce petit restaurant qui propose principalement des hamburgers, mais quels hamburgers ! Un pain traditionnel, du fromage local, et pour les plus téméraires des gouts originaux (le hamburger à l’ananas caramélisé). Le tout accompagné de frites maison. Pour 20 euros, vous ne ressortirez pas avec la faim après avoir pris 2 hamburgers, 2 boissons, et 2 portions de frites.

 

   Ce qu'il faut savoir aux Açores
Vie quotidienne aux Açores :
  • Contrairement à d’autres destinations (notamment Malte), vous pourrez avoir la 4G presque partout, et ce n’est pas négligeable quand on a besoin du téléphone et du réseau pour le GPS. D’autant plus que depuis Juin 2017, les frais de roaming en Europe ont été supprimés.
  • En ce qui concerne les habitudes des açoriens, vous vous rendrez vite compte des fâcheuses habitudes qu’ils peuvent prendre au volant. En effet, le clignotant et le « merci » de la main lorsque vous les laissez passer sont des éléments en option. Vous serez sans doute autant surpris que nous par leur manie de se garer n’importe où, en plein milieu d’une route, au milieu d’un virage, sans warning ni personne à l’intérieur. Cela peut sans doute s’expliquer par l’étroitesse de leurs trottoirs. Vous n’y passerez pas à deux, et si vous avez une poussette, il vous sera difficile de vous frayer un chemin dans toutes les rues.
  • En revanche, point non négligeable, il n’y a pas grand monde sur les routes. Que vous soyez à la capitale, ou en pleine nature, ou sur un lieu touristique, vous trouverez toujours à vous garer et à circuler. Au pire, vous croiserez des tracteurs, véhicules presque aussi nombreux que les voitures…
  • La vie aux Açores est COOOL ! Les gens n'ont pas l'air stressés et ne sont pas stressants.
  • Concernant la nature, il est indéniable que pour aller visiter les Açores, il faut aimer la nature et sa verdure. D’autant plus que l’île de Sao Miguel, ne s’appelle pas l’ile verte pour rien… Réputée pour ses grands champs verts, agricoles, entrecoupés d’hortensias qui servent de délimitation.
  • Et si vous avez un côté un peu « loup solitaire », pas de problème… Les vaches sont plus nombreuses que les humains ! Elles permettent entre autres de faire vivre l’île avec l’exportation de fromages, de yaourts et de lait. C’est ce qui contribue pour notre part au point le plus positif de cette destination : elle n’est pas encore très touristique, et est pour l’instant plutôt portée vers l’agriculture. Même si les touristes se font de plus en plus nombreux depuis 3 ans (tout est relatif et cela reste tout de même plus que raisonnable), cela en fait encore une destination authentique et préservée.
Randonner aux Açores :
  • Passons aux choses sérieuses et parlons désormais de ce qui nous intéresse le plus : les randonnées. Comme à Madère, elles sont très bien indiquées et la signalétique est bien présente. Chaque point de vue, chaque départ de randonnée est indiqué par un panneau. Vous pouvez donc, sur la route, décider au dernier moment de vous arrêter en voyant la signalisation d’un point de vue.
  • Les randos les plus populaires sont très bien décrites sur le site de l'office du tourisme des Açores.
  • Le temps aux Açores est plus que changeant, vous pouvez avoir dans la même minute une averse de pluie, et un soleil rayonnant. L’anticyclone des Açores porte ainsi bien son nom… Et c’est sans doute la raison pour laquelle, cette destination n’est pas encore privilégiée par les touristes. Néanmoins, l’île n’étant pas très grande, vous pouvez vous décider à la dernière minute pour choisir votre destination du jour, en fonction de la météo ou retourner sur un lieu déjà visité proposant de meilleures conditions.  Pour cela rien de plus simple ; il nous a été très utile de suivre la météo sur les différentes webcams parsemées tout autour de l'île depuis ce site.
L’alimentation aux Açores :
  • Attention, si dans un restaurant on vous apporte du pain sur la table ainsi que du fromage frais sans que vous l’ayez demandé.  N’allez pas croire que c’est gratuit et compris avec l’apéritif. Si vous y touchez, ils vous seront automatiquement facturés à la fin.
  • Lorsque dans un restaurant vous demandez n’importe qu’elle viande (poulet, porc ou bœuf), mieux vaut avoir faim… En accompagnements, il vous sera servi des frites, du riz blanc ET des crudités (carottes râpées, salade, chou rouge, etc…). Ils ne lésinent pas sur la quantité et c’est généralement bon.
  • L’île des Açores est aussi connue pour ses fruits exotiques. En effet, elle est la seule île à faire pousser des ananas sous serre. Vous aurez d’ailleurs l’occasion, pour les plus curieux, de déguster plein de spécialités à l’ananas. Pour notre part nous nous sommes essayés au hamburger à l’ananas, au pudding à l’ananas, ainsi qu’à la sangria à l’ananas. Elle est aussi connue pour ses nombreuses plantations de bananes. De petites bananes, d’une texture plus charnue et d’un gout plus prononcé que celles d’Afrique. Vous pourrez en acheter dans n’importe quel marché, notamment à celui de Ponta Delgada, pour un prix plus que raisonnable de 1,19€ le kilo au moment où nous y étions.

BUDGET

Budget total d’environ 650€/personne pour quatre nuits et quatre jours, en couple, en Mai 2018 :

  • Avion (A/R) : Vol aller-retour avec escale à Lisbonne au départ de Bilbao avec TAP Portugal, 300€/pers. Arrivés à Ponta Delgada le jeudi à 23h50 et départ le lundi à 13h.
  • Hébergement : Deux hôtels différents, pour un total d'environ 120€/pers.
  • Nourriture et Boissons : Restaurants et snacks le midi pour une moyenne de 10€/pers et environ 15€-20€/pers le soir (plat, dessert et boisson), soit environ 80€/pers pour ce séjour. Budget pouvant être réduit si vous prévoyez des piques-niques.
  • Activités : Demi-journée de quad (45€/pers, 40€ si réduction) et Parque Terra Nostra (8€/pers). Ce qui donne environ 50€/pers pour les activités.
  • Transports : Transfert aéroport de Ponta Delgada vers le premier hôtel (9€ à deux en taxi). Location de voiture sur quatre jours (60€ à deux) en ajoutant l’essence (40€ à deux pour 400km), soit environ 50€/pers. Pour un total de 85€/pers.
Budget en détails

AUTRES SOURCES D'INFOS

Voulez-vous...

Voir d'autres photos ?

... ou peut-être changer de destination ?

Les Açores en 4 jours was last modified: octobre 12th, 2018 by Sylvain & Fanny

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
SylvainMiaille Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récent plus ancien
Miaille
Invité
Miaille

Bonjour
Je viens de regarder votre récit de voyage…
C’est appréciable car difficile de trouver quoi que ce soit sur cet archipel!
On aimerait partir en avril là-bas pour admirer quelques cétacés notamment (le rêve de mon conjoint), faire les vignobles également… d’autres infos sur le climat?

Merci à vous